ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mercredi 20 mars

Dernières publications

Pour la suppression de la double clause de conscience dans la loi de 1975 !
La clause de conscience spécifique sur l’avortement a été instaurée par la loi de 1975 : Article L2212-8 du Code de la Santé Publique qui stipule qu’« un médecin n’est jamais tenu de pratiquer une interruption volontaire de grossesse, mais il doit informer, sans délai, l’intéressée de son refus et lui communiquer immédiatement le nom de praticiens susceptibles de réaliser cette intervention »
Après un week-end de mobilisations, le gouvernement s’entête
Agnès Buzin, Ministre de la santé vient de prendre la parole pour dire qu’elle serait favorable à un recul de l’âge de départ en retraite. Rien de très étonnant, puisque depuis quelques semaines déjà le gouvernement est à la manœuvre pour justifier une réforme « universelle » où l’universalité sera le fait de partir plus tard et avec moins de ressources… travailler plus longtemps, et tant pis si l’espérance de vie en bonne santé diminue, et tant pis si les jeunes pendant ce temps là ne trouvent pas de travail.
Plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales non attribuées en 2018 ! Vous avez dit « Pognon de dingues » ?
Il est bien connu notamment dans les médias que la France serait un pays d’assisté-es sociaux bénéficiant éhontément de la générosité collective et vivant aux crochets de la collectivité. Le premier ministre a même déclaré le 15 février dernier que les aides sociales « se méritaient » et que donc il faudrait s’interroger sur leurs « contreparties ».
Grand débat, grande débâcle du gouvernement... à la rue de parler maintenant
Le 15 mars marquera la fin du grand débat : après les longues séances d’enfumage d’Emmanuel Macron (qui dit qu’il va continuer à causer…), des annonces devraient être faites. Pourtant aujourd’hui, rien ne laisse présager que les attentes qui se sont exprimées dans les 17 Actes des Gilets jaunes soient entendues.
8 mars, grève des femmes
Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais cette égalité est loin d’être effective. C’est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de lutte pour les droits des femmes ! Le 8 mars est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes, celles des femmes d’ici et d’ailleurs.
En grève, car l’égalité n’est toujours pas là !
Partout dans le monde ce 8 mars, les femmes seront en lutte. L’histoire internationale n’a jamais vu autant de pays où les mouvements féministes, aux côtés d’organisations syndicales, appellent à des grèves de femmes, des grèves féministes, pour réclamer la fin des violences sexistes et sexuelles, la fin des inégalités : celles que l’on connaît au travail, dans la rue, à la maison, parce que femmes.
Urgence climatique, justice sociale !
Les 15 et 16 mars 2019 seront des moments forts de mobilisation pour le climat. Le contexte social actuel renforce notre conviction : pas de politique contre le changement climatique sans justice sociale.
Travail obligatoire pour les un-es, service civique pour les autres
Le gouvernement ne perd pas une occasion d’avancer ses pions. Servant le patronat comme personne, il envisage sérieusement d’imposer un travail gratuit aux bénéficiaires des minimas sociaux.
Combattons plus que jamais l’extrême droite
L’antisémistisme est un poison ancien dans la société française qui resurgit crescendo depuis plusieurs années et encore aujourd’hui. L’extrême droite s’en nourrit aussi avec toute sa sphère complotiste. Elle n’a pas surgit de nulle part dans les manifestations des gilets jaunes. Elle était là avant, déjà en première ligne contre les migrants au Col de l’Echelle, contre les militant-es antiracistes et de gauche à Lyon…
Exigeons les vrais chiffres de tous-tes les blessé-es depuis l’Acte I !
Les rues de France connaissent l’épisode de répression le plus violent depuis 1968. Une marseillaise est décédée, Zineb Redouane, des lycéens ont été éborgnés, des ados sont mutilés, des femmes et des hommes apprennent à vivre avec des gueules cassées, avant des mois, voire des années, de réparations esthétiques.
Un acte qui appelle des suites
Amplifions la mobilisation avec toutes celles/ceux qui se reconnaissent dans les mots d’ordre de justice sociale !
Empêchons la police de mutiler
Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », plus de 1900 manifestant-es ont été blessé-es par les forces de l’ordre, certaines très gravement : l’usage de grenades de désencerclement et de lanceurs de balles de défense a ainsi causé 158 blessures à la tête, et 18 personnes ont été éborgnées !
L’extrême droite est, toujours, notre ennemie !
Samedi 26 janvier, quelques dizaines d’individus d’un groupe d’extrême-droite ont profité de l’Acte XI des Gilets jaunes pour attaquer le cortège du NPA à Paris. Plusieurs personnes ont été blessées. Parmi elles, un de nos camarades de Sud PTT a été conduit à l’hôpital pour être suturé. Nous condamnons fermement cette attaque et apportons toute notre solidarité à celles et ceux qui ont été agressé-es.

Rendez-vous

21 mars / Bourse du Travail de Saint Denis
Intersyndicales Femmes 2019
Cette formation regroupe des militant-es de la CGT, de la FSU, et de Solidaires depuis 1998. Elle se veut un lieu d’échanges et de confrontations qui permet d’approfondir les questions revendicatives sur nos lieux de travail et de poser la question de la place des femmes dans les syndicats.
22 mars /
Rassemblement « préjudice d’anxiété »
En 2015, la Cour de Cassation a restreint la reconnaissance du préjudice l’anxiété lié à l’amiante, aux seul.es salarié.es et ex-salarié.es des entreprises ouvrant droit à l’ACAATA. Il semble qu’aujourd’hui certains juges de la Cour de Cassation ont pris conscience de l’incohérence de la situation et laissent espérer un retournement possible d’attitude.
23 mars / 19h30 / à la Bourse du travail
Quel exercice de la démocratie ?
La récente séquence des Gilets jaunes a mis à nu une aspiration à la démocratie face aux décisions d’un pouvoir dépourvu d’une quelconque assise populaire. Au-delà de la satisfaction de revendications relatives au pouvoir d’achat, une proposition de référendum d’initiative citoyenne semble émerger.
3 avril /
Lancement d’une grande campagne pour la régularisation et l’égalité des droits
Cette campagne s’inscrit dans la continuité des manifestations du 18 décembre qui ont rencontré un grand succès. Les marches des solidarités ce 16 mars ont aussi été un relai pour l’objectif que nous cherchons à mettre en oeuvre à savoir une campagne pour des régularisations massives.
5 avril / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités Nationales
Solidaires.org

Journée intersyndicale d’action, de mobilisations et de grève
Expulsions de bidonvilles et squats : le discours et les actes
Tchétchénie : Oyub Titiev condamné à la suite d’une procédure judiciaire injuste et absurde
(avortement) Pour la suppression de la double clause de conscience dans la loi de 1975 !
Les chaînes télé déroulent le tapis rouge devant Marine Le Pen
Rencontre à propos du mouvement ouvrier libanais - 30 mars Paris
Les utopiques - Soirée de présentation du n° 10
Cerises, la coopérative
Une mobilisation historique pour la justice sociale et climatique
Nouvelle-Zélande. Les attentats contre des mosquées sont liés aux politiques de diabolisation


  Antiracisme  Chômage   Conditions de travail et santé  Discriminations  Ecologie  Extrême-droite   Femmes  Fonction publique  Grève  Immigration  Instance représentative du personnel  International   Lutter  Politique économique et sociale  Protection sociale  Répression et libertés  Représentativité syndicale  Restructurations et réorganisations  Retraite  Service public  Solidarité  Statut du salarié  Transformation sociale

Tout notre soutien aux Argentines !
LES SYNDICATS