MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 25 juin

Fréquence Paris Plurielle a besoin de vous

  

Le statut associatif de la radio malmené par les politiques d’austérité n’échappe pas au désengagement de l’état de plus en plus significatif vis à vis du secteur associatif

Depuis 1992, Fréquence Paris Plurielle, la « voix des sans voix », émet sur les ondes du 106.3 MHz dans la région parisienne. Radio associative militante, elle fonctionne sans publicité avec près de 100 émissions et plus de 200 bénévoles qui chaque jour, chaque semaine prennent l’antenne pour faire entendre d’autres voix, d’autres points de vue.

Elle donne la parole aux communautés étrangères de Paris et banlieue, aux chômeurs, aux prisonniers, aux antifascistes, aux handicapés, aux écolos, aux sans-papiers, aux féministes… Elle fait entendre toutes les musiques qui dérangent et se fout de l’industrie du disque.

Les politiques successives de subventions aux associations ont amené à la suppression de certaines d’entre elles octroyées aux radios associatives. Les subventions de fonctionnement sont de plus en plus maigres.
L’État oblige à se tourner vers les subventions sur projet qui n’échappent pas non plus aux politiques d’austérité.
Leurs attributions ne sont pas exemptes d’un regard et d’un choix politique.

Mais d’ailleurs, le projet de Fréquence Paris Plurielle est tout simplement de faire de la radio.

De ce contexte politique découle notre situation financière préoccupante, aggravée par les retards d’attribution de la subvention d’aide à la diffusion et par l’augmentation des frais fixes et d’équipement.

Fréquence Paris Plurielle lance une campagne d’appel aux dons et soutiens.
Sans un apport financier certain, l’existence de la radio sera remise en cause !

FPP, la « voix des sans voix », risque la plus grave des maladies : l’extinction...
Pour envoyer vos dons : par internet sur le site http://www.rfpp.net, cliquez sur le bouton « faire un don » ou par courrier à Radio FPP - 1, Rue de la Solidarité - 75019 Paris (Chèque à l’ordre de l’Association P.A.R.I.S)




           

Rendez-vous

28 juin / 9h30 / 31 rue de la Grange aux belles
Ateliers « La digitalisation du travail »
Digitalisation, automatisation, robotisation, dématérialisation, intelligence artificielle...
28 juin / 14h30 / place de la Bastille
Journée nationale de mobilisation interprofessionnelle
L’Union syndicale Solidaires a décidé d’appeler sur ses propres bases à la journée de mobilisation du 28 juin.
6 juillet / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
16 juillet / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

Nos services publics Zone à Défendre
Les services publics sont un bien commun essentiel. Ils se sont imposés aux pouvoirs publics au fil des luttes sociales pour la reconnaissance des besoins et des droits collectifs pour toutes et tous
Journée nationale de mobilisation pour les Services publics
La Convergence nationale de défense et développement des services publics appelle à mobilisation sur l’ensemble du territoire
Cours de droit du travail
Un samedi par mois, l’Union Locale SUD/Solidaires Aubervilliers organise des cours de droit du travail, à destination de toutes et tous
Rassemblement devant l’hôpital Henri Mondor
contre la disparition de la greffe hépatique
Mettre en concurrence les associations de lutte contre les violences faites aux femmes, une nouvelle stratégie du gouvernement ?
L’Association Européenne contre les Violences Faites aux Femmes au Travail (AVFT) tirait en début d’année la sonnette d’alarme : face à l’augmentation des appels téléphoniques suscités par #MeToo et #BalanceTonPorc, elle était obligée de fermer son accueil téléphonique, faute de moyens supplémentaires pour y faire face.