ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 20 septembre

Journée d’expression des revendications Fonction Publique


Dans cette période si troublée, les agents de la fonction publique ne doivent pas rester silencieux !

Les agents publics ont des revendications légitimes qui doivent trouver une réponse positive :

  • défense du statut général de la fonction publique qui, en assurant l’indépendance des fonctionnaires, garantit un traitement égal des usagers. A cet égard, le CPA (compte personnel d’activité), ensemble de droits attachés à la personne, constitue une brèche au statut. Il a de surcroît pour objectif d’instaurer une mobilité public-privé.
  • résorption de la précarité dans la fonction publique (20 % de contractuels dans la fonction publique, soit près de un million d’agents publics).
  • créations d’emplois de fonctionnaires titulaires.
  • respect des 35h, arrêt de la flexibilisation, pour les 32h dans la fonction publique.
  • réelle revalorisation des rémunérations, avec intégration des primes dans le traitement. Le point d’indice est passé de 4,63 € à 4,65€ au 1er juillet 2016 puis à 4,68€ au 1er février 2017, soit + 1,2%, après six ans de gel. Cette mesure électoraliste ne peut faire oublier 18% de perte de pouvoir d’achat depuis 2000.
  • égalité de traitement des agents publics : mise en œuvre de mesures assurant l’égalité femmes/ hommes, réduction des écarts entre catégories et harmonisation par le haut des rémunération et règles de gestion entre versants de la fonction publique.
  • amélioration des conditions de travail, les agents publics souffrent de restructurations incessantes qui ont pour seul but de suivre la réduction de la dépense publique, et ont pour résultat l’affaiblissement et la déshumanisation du service public, la désorganisation des missions, et la mobilité forcée des agents publics. Pour une mobilité choisie, avec une formation professionnelle continue qui réponde aux besoins des agents.

Documents à télécharger >Journée d’expression des revendications Fonction publique

Actualités

Le gouvernement entrave la liberté de manifester
Depuis mercredi 18 septembre, Attac et l’Union syndicale Solidaires ont lancé une demande d’autorisation de rassemblement à la Préfecture de Police de Paris pour un rassemblement "pour la justice sociale et climatique" à 9h ce samedi 21 septembre, afin de faire converger mouvements sociaux, écologistes, gilets jaunes et collectifs en lutte.
Projet Macron-Delevoye sur les retraites : stoppons un projet de régression sociale !
Parce que le projet Macron-Delevoye impacte tous les salariés, du public comme du privé, les URIF appellent sans attendre tous les secteurs à s’engager, sur ces bases, dans la bataille des retraites, à l’instar de ce qui vient de se passer à la RATP : à l’heure où de nombreuses mobilisations sont appelées en septembre pour la défense des régimes existants, les URIF considèrent que, si l’on veut réellement faire échec au « système universel de retraite par points », il faut un autre niveau de mobilisation que des journées d’action dispersées, il faut frapper un grand coup, tous ensemble.
Les travailleurs sans-papiers de Chronopost devant le Siège de La Poste à Paris
« Frappons un grand coup ! »
La période estivale n’a pas calmé la colère contre le projet de nouveau réseau de proximité de la DGFiP porté par le ministre Darmanin. Avec l’intersyndicale DGFiP Solidaires, CGT, FO, CFDT et CFTC, les personnels ont continué à afficher leur rejet de ce projet destructeur des missions de l’administration des Finances publiques.
Conférence de presse Solidaires du 16 septembre
Solidaires tenait une conférence de presse de rentrée essentiellement tournée autour de 3 sujets : retraites, climat et situation du syndicalisme

Facebook


Twitter