MENU
THÈMES ⇒ Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestations Réflexions Retour sur... Syndicalisme Travail   vendredi 28 juillet

Mobilisation Finances publiques

  

Journée morte à la DGFIP !

L’appel à la mobilisation générale lancée pour ces trois derniers mois de 2016 par l’intersyndicale Solidaires, CGT et FO a déjà donné lieu à de nombreuses initiatives locales, notamment le 17 octobre, journée nationale d’actions.

Que ce soit en métropole ou en outre-mer, dans l’ensemble des directions des Finances Publiques, les actions locales se sont multipliées.
La détermination des agents des Finances Publiques qui ont répondu en nombre à cet appel a mis, une fois encore, en exergue le fort mécontentement des personnels lassés de la dégradation de leurs conditions d’exercice des missions au sein de la DGFiP, ils ont une nouvelle fois dénoncé l’incapacité manifeste du Directeur Général à défendre ses agents et ses services, et condamné les régressions que celui-ci leur impose dans ses choix stratégiques pour notre administration.
Quelles que soient les modalités utilisées - blocages, grèves, tournées de services, distributions de tracts aux publics, actions autour des instances locales de dialogue - ces actions ont reçu le soutien tant des personnels que des usagers.

La fébrilité de la Direction Générale, qui multiplie les provocations et les abus de droit pour casser ce mouvement, démontre sa crainte de voir ce mouvement s’amplifier avec le soutien des usagers, exaspérés par la dégradation du service public dans son ensemble.
Par pure idéologie ultra-libérale, certains veulent en finir avec le service public, le statut de la Fonction Publique, et plus particulièrement la DGFiP.
Alors que notre société est en crise, démontrons-leur que la DGFiP est un élément indispensable de la démocratie et de l’égalité entre les citoyens dans ce pays !

Le succès de la journée de grève du 15 novembre est désormais notre nouvel objectif. Dans de nombreuses directions, les deux semaines qui précéderont cette date cruciale, seront marquées par de nouvelles actions.
Les militants des syndicats Solidaires, CGT et FO continueront ainsi à venir à votre rencontre afin de vous expliquer les enjeux vitaux du 15 novembre, pour nos missions, votre service et nos droits et garanties collectives.

FAISONS DU 15 NOVEMBRE, UNE JOURNÉE MORTE À LA DGFIP ! LE 15 NOVEMBRE, TOUTES ET TOUS EN GRÈVE !


Rendez-vous

30 août / Jouy-en-Josas
Mobilisation à l’occasion de l’université d’été du MEDEF
Solidaires entend préparer les conditions d’un mouvement d’ampleur prenant appui sur une multiplicité d’initiatives tout au long de l’été pour harceler le gouvernement.
1er septembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
12 septembre / partout en France !
Public/Privé : Journée nationale de grève et de manifestation
La responsabilité du mouvement social face à cette marche forcée est d’agir avec force et détermination pour rejeter ces textes et imposer un projet de transformation sociale et de progrès.

Facebook


Twitter

  

Actualités

Le projet Macron
Un projet pour les patrons, un projet contre les salarié-es
Loi travail, attaques contre les fonctionnaires, austérité… toutes les raisons de se mobiliser
Les mauvaises nouvelles s’accumulent. En dépit de la mise en scène de concertation, sans qu’aucune des mesures précises ne soit dévoilée, la loi travail 2 apparaît comme la promesse de l’attaque la plus violente contre le monde du travail, celle qui fait dire à Gattaz, patron des patrons qu’il est « sur un petit nuage ».
Rencontre avec Darmanin : la fonction publique va être secouée
Solidaires a rencontré Monsieur Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics le 21 juillet.
Justice pour Adama Traoré
Un an après la mort d’Adama Traoré (jeune homme de 24 ans tué le 19 juillet 2016, le jour de son anniversaire, lors de son interpellation par des agents de la gendarmerie de Persan) une journée de commémoration est organisée.
Loi travail : fin de la concertation ? début de la confrontation !
Le gouvernement annonce que la période « concertation » avec certaines organisations syndicales concernant son projet de casse du droit du travail se termine ce soir.