MENU
Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestations Réflexions Retour sur... Syndicalisme Travail   vendredi 18 août

Pressions au travail : quand des collègues ‘‘pètent les plombs’’

  

« On a des collègues qui craquent... crises de nerf, altercations, crises de larmes, arrêts de travail, dépression... » cette situation est assez courante dans les services en contact avec le public en direct ou à distance comme dans les centres d’appels. Dans certains secteurs cela se traduira par une fatigue importante au point par exemple qu’un salarié estime être trop fatigué pour poursuivre sa journée de travail. Dans d’autres secteurs, les relations sont tellement dégradées, y compris entre collègues, que des violences verbales et parfois physiques se développent...

C’est aussi la démotivation, la mise en retrait, la déprime qui devient dépression. Situation plus dramatique encore, les suicides qui sont le plus souvent cachés et occultés tant la situation est difficile...

Quand l’organisation du travail fait péter les plombs aux salarié(e)s, il est très rare que ce soit pris en compte dans le cadre des conséquences du travail. Et pourtant...

Si le « pétage de plomb » prend souvent l’allure d’un conflit entre deux (hiérarchie) ou plusieurs personnes (collègues), cette apparence est souvent trompeuse. La véritable question est celle du travail : quel est le rôle de chacun ? En quoi le travail des uns retentit sur celui des autres ? Quels sont les obstacles, dans le travail, à leur coopération ? Qu’est-ce qui, auparavant, permettait cette coopération et qui a disparu ?

Ainsi, s’il faut partir de la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et comprendre l’événement qui a déclenché la crise, il faut surtout savoir pourquoi, et de quoi, le vase était si plein. Autrement dit : quelles sont les difficultés professionnelles, individuelles et collectives, accumulées qui ont abouti à cette situation ?

Tous ces « pétages de plomb » liés au travail, sont la conséquence de l’organisation mise en place par les directions. La course effrénée aux profits et les sommes parties en fumée à la bourse se payent par une plus grande productivité impliquant une détérioration des conditions de travail et de la santé des salarié(e)s...
 
Documents à télécharger : Pressions au travail : quand des collègues ‘‘pètent les plombs’’


Rendez-vous

27 août / 18h
Mobilisation des livreur-euses Deliveroo
Le 11 août dernier était organisée la première grève d’ampleur chez Deliveroo. Parti de Bordeaux fin juillet, le mouvement de contestation s’est rapidement étendu à Lyon puis à Paris et suscite un large intérêt médiatique.
30 août / Jouy-en-Josas
Mobilisation à l’occasion de l’université d’été du MEDEF
Solidaires entend préparer les conditions d’un mouvement d’ampleur prenant appui sur une multiplicité d’initiatives tout au long de l’été pour harceler le gouvernement.
31 août / 17h / métro Olympiades
Pas touche aux APL !
Le gouvernement annonce, parmi ses toutes premières mesures, une baisse des allocations (APL, ALF, ALS) de 5€ pour toutes et tous à partir d’octobre, puis une réforme générale des APL et des aides sociales, afin de réduire ses dépenses, appauvrissant les locataires et réduisant l’accès à un logement autonome.
1er septembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
10 septembre / 15h / Père Lachaise
Etat d’urgence permanent, n’enterrez pas nos libertés !
L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre parle parlement

Facebook


Twitter

  

Actualités

Loi travail 2 XXL on n’en veut pas
N° 1 : indemnités prud’homales pour licenciement
A propos de l’extrême droite à Charlottesville, des bateaux en Méditerranée et des réfugié-es
A Charlottesville comme en Méditerranée, l’extrême droite tue
Mobilisation des livreur-euses du 11 août 2017
Le 11 août dernier était organisée la première grève d’ampleur chez Deliveroo. Parti de Bordeaux fin juillet, le mouvement de contestation s’est rapidement étendu à Lyon puis à Paris et suscite un large intérêt médiatique.
Soutien aux livreur-euses de Deliveroo
Partie de Bordeaux fin juillet, la contestation de la modification unilatérale par Deliveroo de la rémunération de ses livreur-euses fait tache d’huile : Après Lyon la semaine dernière, c’est au tour de Paris d’entrer dans la danse.
Un droit à la retraite pour toutes et tous à défendre et à améliorer
Macron envisage la mise en place d’un système de retraite par points, chantier prévu pour 2018. Ce 4 pages décortique le projet et présente la situation actuelle des retraites.