Qui sommes-nous ?


MENU
Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestations Réflexions Retour sur... Syndicalisme Travail   mardi 24 octobre

Qui sommes-nous ?


 

L’Union syndicale Solidaires Paris, c’est plus de 40 syndicats (ou sections syndicales) qui regroupent près de 10000 adhérent-es.

Notre activité :

• Soutien aux petites structures et de développement de notre influence dans des secteurs qui sont, soit des déserts syndicaux comme le commerce & les services soit des secteurs où les syndicats de Solidaires sont encore peu présents (bâtiment…)

• Un suivi des activités juridiques et de défense des salariés à travers les 28 élus prud’homaux et les 20 conseillers du salarié Parisiens (conseillers du salarié dont la tâche essentielle est de défendre les salariés victimes de licenciements dans les petites entreprises)

• La formation syndicale, ouvertes à toutes les organisations de Solidaires (sessions de formation liées aux institutions représentatives du personnel – délégués du personnel, comité d’entreprise, CHSCT mais aussi formations thématiques comme les formations RPS et souffrance au travail, rédaction de tract, prises de notes…).

• Une implication dans les activités de la Bourse du travail, ce qui nous permet en autre de réserver de nombreuses salles pour les organisations de Solidaires.

• la prise en charge et l’organisation des campagnes revendicatives interprofessionnelles
 

 
L’Union syndicale Solidaires existe depuis 2003, mais elle a des racines bien plus anciennes dans le syndicalisme. Cette union interprofessionnelle rassemble des organisations syndicales aux histoires assez différentes, à l’image de leurs équipes militantes comme de leurs adhérent-es.
Mais les projets et les aspirations rassemblent et convergent autour de valeurs, démarches et pratiques qui construisent une identité commune selon des règles de fonctionnement originales.

Lors de notre Congrès de 2008, nous avons intégré dans le préambule de nos statuts le fait que « le syndicalisme s’inscrit dans une démarche féministe en agissant pour l’égalité entre les hommes et les femmes ». A ce titre, la mixité dans l’animation et le partage des responsabilités est devenu un objectif au sein même de notre Union syndicale.

Solidaires fédère des syndicats et des fédérations de la fonction publique, des entreprises publiques et du secteur privé. Au 1er septembre 2015, elle regroupait cinquante-cinq organisations syndicales professionnelles nationales et structurait des unions locales dans la quasi-totalité des départements.

Son mode de fonctionnement repose sur une volonté partagée de créer une force d’entraide permettant à chaque organisation d’exister avec plus de puissance d’action et d’expression dans le champ syndical global. Il est également marqué par la volonté de mutualiser les moyens, les savoir-faire des uns et des autres, les compétences acquises dans certains domaines, pour en faire profiter l’ensemble de notre Union syndicale.
Le souci de préserver l’autonomie des organisations, de ne pas les déposséder de leurs positions, d’éviter les dérives bureaucratiques et la mise en place de superstructures de plus en plus éloignées des réalités des adhérent-e-s, nous a conduit à essayer d’inventer une autre manière de fonctionner.

Notre Union syndicale défend les travailleurs et les travailleuses en France, quelle que soit leur origine et leur culture, et travaille avec les organisations de jeunes, de chômeurs et chômeuses, de paysans, d’habitants… Elle entretient des relations fraternelles avec de nombreuses organisations syndicales et d’associations à l’étranger pour faire vivre la solidarité internationale.
 

 

 

 

 

 
 

Rendez-vous

3 novembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
18 novembre / dans la rue partout sur le territoire
Journée de mobilisation contre le CETA !
Il n’est pas trop tard pour stopper le CETA !! Dès maintenant mobilisons nous pour interpeller nos parlementaires et exiger un referendum sur le CETA !
20 novembre /
Manifestation nationale du travail social, médico-social et sanitaire
Nous appelons à la mobilisation des secteurs sociaux et médicosociaux dans une logique de convergence entre les secteurs publics et les secteurs privés.
25 novembre /
Mobilisation contre les violences faites aux femmes
Lutte contre le sexisme, le harcèlement sexuel

Actualités

Merci Macron ! Quel plaisir d’être exploité par vous !
Pas de Loi Travail sans loi Macron Alors que depuis 4 mois les manifestations et la mobilisation battent le pavé contre la loi travail n’oublions pas que Macron a préparé le terrain avec ses lois au service du patronat. Le champion du libéralisme mais surtout champion du travail dominical et de la casse de la justice prud’homale vient nous narguer avec son meeting à la Mutualité, pour lancer son mouvement "En Marche".
Répression contre la loi « travail »
Rassemblement en soutien d’un syndicaliste en procès
Violences porte de la Chapelle - Le « Camp humanitaire » de Paris : un accueil à coups de lacrymo
Ce camp dit humanitaire, ouvert en novembre 2016 à l’initiative de la mairie de Paris et géré par Emmaüs solidarité, mis en avant comme vitrine de l’accueil des réfugiés cache une toute autre réalité.
Pour défendre nos libertés : tou-te-s à l’assemblée !
Contre l’état d’urgence permanent : A l’occasion du passage du texte de loi à l’Assemblée, réunissons-nous !
« C’est l’état d’urgence, tout est permis : Le Medef gouverne, l’État réprime »
Intervention de {{Solidaires}} lors du "{{Cabaret d’urgence}}" organisé le 16 octobre au Théâtre de l’Épée de Bois, à la Cartoucherie, sur le thème « C’est l’état d’urgence, tout est permis : Le Medef gouverne, l’État réprime ».
Contre Trump, Macron et leur monde. Contre la guerre et l’exploitation des peuples. Contre l’impérialisme et le nouvel ordre colonial
La France et les USA depuis des décennies pratiquent une politique interventionniste qui s’est traduite par des désastres, par exemple ces dernières années, en Afghanistan, Irak, Syrie, Lybie, en Afrique subsaharienne. Cette guerre impérialiste de civilisation a renforcé le djihadisme qu’elle prétendait combattre.
Rassemblement devant le tribunal de Bobigny
Le 28 avril dernier, l’Assemblée générale interprofessionnelle de Saint-Denis organisait une action au port de Gennevilliers dans le cadre du mouvement contre la loi Travail. Après cette action, alors que le cortège se rendait à la Bourse du travail de Saint-Denis pour tenir une assemblée générale, les policiers les en ont empêchés en « nassant » et en arrêtant environ 150 manifestant-e-s.
Simone Veil est décédée ce vendredi 30 juin 2017
Les femmes savent ce qu’elles lui doivent : le vote en 1974 à l’Assemblée nationale - après une longue mobilisation du mouvement féministe (MLAC, Manifeste des 343…) - de la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse.
Salon du livre antifasciste
Résistances aux droites extrêmes et à l’extrême droite
Jeu de (la) loi du non-accueil
"Au jeu de l’asile et du hasard, leurs jets de dés déterminant nos vies, nous ne sommes pas leurs pions, nous ne sommes pas des oies".
Journée nationale du droit de retrait
Comme suite à notre élection en décembre 2015, nos délégués sont sans vantardise les plus actifs sur la région Île-de-France, ce que la direction n’a pas manqué de relever.
Contre la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche
Nos Droits contre leurs Privilèges
L’appel des mouvements sociaux
CGT-CFDT, heurs et malheurs de l’unité dans les années 68
En 1964, la majorité de la Confédération française des travailleurs chrétiens, la CFTC, fait le choix de se déconfessionnaliser et adopte un nouveau sigle : CFDT pour Confédération française démocratique du travail. La nouvelle organisation est animée par des militantes et des militants bien décidé.e.s à ancrer leur syndicalisme dans le rapport de force avec le patronat. Au mitan des années 1960 ce dernier est à l’offensive : il faut riposter.
Compte rendu de la conférence de presse sur le 8 mars grève des femmes
Nous rejoignons ainsi les nombreuses luttes des femmes qui ont permis des avancées pour les droits des femmes, et qui ont aussi bénéficié aux hommes.
Emmaüs : nous sommes le monde de demain
Il fut une source d’inspiration pour les combats de milliers de femmes et d’hommes à travers le monde, et plus particulièrement pour la société civile française
Mobilisation public/privé du 19 octobre
Construire, unifier, amplifier !
Journée Internationale des migrations
Rejeter les migrants : c’est refuser l’avenir
3 mois d’été pour détruire le code du travail, et les 6 mois qui suivent pour tout le reste ?
Macron qui a récolté sur son programme 24% des voix au premier tour des élections présidentielles et doit son élection au rejet massif du Front National, entend imposer celui-ci et remettre en cause l’essentiel des droits des salarié-es en quelques mois.
Mobilisation pour le droit à l’avortement partout en Europe !
Aujourd’hui, le droit à l’avortement au sein de l’Europe relève de la compétence de chaque Etat. Interdit, sous contrainte, attaqué… l’IVG doit être reconnu comme un droit fondamental.
Marche antifasciste contre tous les racismes !
Depuis quelques années, en Europe et en France, l’extrême droite et ses idées se diffusent massivement à tous les niveaux de la société.
12 septembre : un succès qui nous engage !
La journée d‘actions, de manifestations et de grèves du 12 septembre 2017 contre les ordonnances travail a été un large succès. L’Union syndicale Solidaires a comptabilisé plus de 200 manifestations regroupant plus de 450 000 manifestant-es dans des cortèges dynamiques, denses et déterminés.
Rassemblement
Gréve chez I Télé
Pour la défense du journalisme et de ses valeurs et en soutien aux salarié-es grévistes
Retour sur ...
Les projets d’ordonnances de la loi travail XXL : la « libération » pour les patrons, la soupe à la grimace pour les salarié-es !
Manifestation contre les baisses d’effectifs dans les services du Ministère du travail et de l’emploi
Toutes et tous en grève contre les baisses d’effectifs dans les services du Ministère du travail et de l’emploi