MENU
THÈMES    ⇒  Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestation Réflexions Retour sur ... Syndicalisme Travail    vendredi 23 juin

Qui sommes-nous ?


 

L’Union syndicale Solidaires Paris, c’est plus de 40 syndicats (ou sections syndicales) qui regroupent près de 10000 adhérent-es.

Notre activité :

• Soutien aux petites structures et de développement de notre influence dans des secteurs qui sont, soit des déserts syndicaux comme le commerce & les services soit des secteurs où les syndicats de Solidaires sont encore peu présents (bâtiment…)

• Un suivi des activités juridiques et de défense des salariés à travers les 28 élus prud’homaux et les 20 conseillers du salarié Parisiens (conseillers du salarié dont la tâche essentielle est de défendre les salariés victimes de licenciements dans les petites entreprises)

• La formation syndicale, ouvertes à toutes les organisations de Solidaires (sessions de formation liées aux institutions représentatives du personnel – délégués du personnel, comité d’entreprise, CHSCT mais aussi formations thématiques comme les formations RPS et souffrance au travail, rédaction de tract, prises de notes…).

• Une implication dans les activités de la Bourse du travail, ce qui nous permet en autre de réserver de nombreuses salles pour les organisations de Solidaires.

• la prise en charge et l’organisation des campagnes revendicatives interprofessionnelles
 

 
L’Union syndicale Solidaires existe depuis 2003, mais elle a des racines bien plus anciennes dans le syndicalisme. Cette union interprofessionnelle rassemble des organisations syndicales aux histoires assez différentes, à l’image de leurs équipes militantes comme de leurs adhérent-es.
Mais les projets et les aspirations rassemblent et convergent autour de valeurs, démarches et pratiques qui construisent une identité commune selon des règles de fonctionnement originales.

Lors de notre Congrès de 2008, nous avons intégré dans le préambule de nos statuts le fait que « le syndicalisme s’inscrit dans une démarche féministe en agissant pour l’égalité entre les hommes et les femmes ». A ce titre, la mixité dans l’animation et le partage des responsabilités est devenu un objectif au sein même de notre Union syndicale.

Solidaires fédère des syndicats et des fédérations de la fonction publique, des entreprises publiques et du secteur privé. Au 1er septembre 2015, elle regroupait cinquante-cinq organisations syndicales professionnelles nationales et structurait des unions locales dans la quasi-totalité des départements.

Son mode de fonctionnement repose sur une volonté partagée de créer une force d’entraide permettant à chaque organisation d’exister avec plus de puissance d’action et d’expression dans le champ syndical global. Il est également marqué par la volonté de mutualiser les moyens, les savoir-faire des uns et des autres, les compétences acquises dans certains domaines, pour en faire profiter l’ensemble de notre Union syndicale.
Le souci de préserver l’autonomie des organisations, de ne pas les déposséder de leurs positions, d’éviter les dérives bureaucratiques et la mise en place de superstructures de plus en plus éloignées des réalités des adhérent-e-s, nous a conduit à essayer d’inventer une autre manière de fonctionner.

Notre Union syndicale défend les travailleurs et les travailleuses en France, quelle que soit leur origine et leur culture, et travaille avec les organisations de jeunes, de chômeurs et chômeuses, de paysans, d’habitants… Elle entretient des relations fraternelles avec de nombreuses organisations syndicales et d’associations à l’étranger pour faire vivre la solidarité internationale.
 

 

 

 

 

 
 

Rendez-vous

24 juin /
Contre les LGBTIphobies, nos fiertés !
Plus que jamais, nous devons revendiquer et affirmer nos droits à toutes les identités de genre et à toutes les orientations sexuelles, reprendre la rue, être visibles, résister crânement à toutes les attaques réactionnaires, proclamer haut et fort le droit pour les LGBTI d’exister et assumer avec fierté nos choix de vie, pour faire reculer les LGBTIphobies.
27 juin / 12h - 14h / Esplanade des Invalides
Rassemblement intersyndical Pas de code du travail sur ordonnance ! Mobilisons-nous contre les reculs sociaux
Intersyndicale régionale Ile de France Solidaires-FSU-CGT-FO-UNEF
27 juin / 19H / au bar Le Lieu-Dit 6 Rue Sorbier Paris
Le travail associatif est-il un « Boulot de merde ? »
La section ASSO Solidaires Ile-De France organise une soirée-débat avec Olivier Cyran
1er juillet / 10h30 / au 35 rue Heurtault Aubervilliers
Assemblée générale ouverte de l’Union local Solidaires Aubervilliers
Au programme : Présentation de l’Union Locale et de ses activités (cours de droit du travail, permanences, campagnes syndicale) Les services publics en Seine-Saint-Denis : éducation, transports, poste, hôpitaux, PMI, CAF… des services indispensables mais insuffisants. Présentation de la campagne syndicale à venir, et débat autour des luttes à mener. Les luttes de l’année : logement, éducation, code du travail...
7 juillet / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Actualités

Postier-es, usager-es : Solidarité !
Grève postale le 8 décembre !
Pour un 1er mai revendicatif, résistant et conquérant !
Pour ce 1er mai 2017, les luttes, les grèves sont nos moyens de peser sur notre avenir. Et cela continuera quel que soit le résultat des élections. Avec nos revendications contre les idées et les politiques d’extrême droite, c’est ce que nous dirons ensemble dans la rue ce 1er mai, avec d’autres syndicats et toutes les organisations et associations avec qui nous luttons dans la campagne pour "nos droits contre leurs privilèges".
Velib en Ile de France : Pour l’emploi et le statut social des 315 salariés
Pour que la délégation de service public du Vélib’ ne se traduise pas par une surenchère vers le moins-disant social.
Personne n’est illégal ! L’Etat est illégal !
Aubépine, membre du Collectif Parisien de Soutien aux Exilé-es, et Houssam de La Chapelle Debout, sont poursuivi.es pour avoir signé le 6 août dernier un rassemblement contre « les violences policières, le racisme d’État, pour des papiers et des logements pour toutes et tous », rassemblement autorisé par la Préfecture.
20 ans après Saint-Bernard
Le 23 août 1996, l’assaut mené par les gendarmes mobiles dans l’église Saint-Bernard a marqué les esprits.
Marche antifasciste contre tous les racismes !
Depuis quelques années, en Europe et en France, l’extrême droite et ses idées se diffusent massivement à tous les niveaux de la société.
Un an après, la loi travail on n’en veut toujours pas !
Il y a un an, le 9 mars 2016, c’était par centaine de milliers que nous prenions la rue pour rejeter le projet de loi travail élaboré par le gouvernement sur commande du Medef.
Militer n’est pas un crime ! Tous avec Nathalie !
Mobilisons-nous contre la répression antisyndicale et pour soutenir Nathalie !
La solidarité, plus que jamais un délit ?
L’ensemble de ces intimidations, poursuites, condamnations parfois, visent donc bien en fait ce qui constitue de nouvelles formes du « délit de solidarité ».
CGT-CFDT, heurs et malheurs de l’unité dans les années 68
En 1964, la majorité de la Confédération française des travailleurs chrétiens, la CFTC, fait le choix de se déconfessionnaliser et adopte un nouveau sigle : CFDT pour Confédération française démocratique du travail. La nouvelle organisation est animée par des militantes et des militants bien décidé.e.s à ancrer leur syndicalisme dans le rapport de force avec le patronat. Au mitan des années 1960 ce dernier est à l’offensive : il faut riposter.
Un 8 mars de luttes et de grèves !
Montrons que nos luttes sont des conditions nécessaires et indispensables pour l’émancipation des femmes et des peuples.
Report du scrutin TPE/TPA : Une décision ubuesque
Dans un communiqué publié ce matin, Myriam El Khomri vient d’annoncer le report du scrutin visant à mesurer l’audience des organisations syndicales auprès des salarié-es des TPE.
Les chômeurs ne comptent pas pour du beurre
Appel de la campagne "Travail au Noir des Sans-papiers"
Stoppons la casse !
Le résultat des élections présidentielles n’a pas donné lieu à des « surprises ». Le scrutin marque la défiance profonde d’une large partie de la population envers les partis politiques.
Incendie criminel au foyer de travailleurs à Boulogne
Manifestation de solidarité avec les victimes
Manifestation loi Travail, une fois de plus, la police frappe aveuglément et mutile
Hier 15 septembre, aux alentours de 16 h 45 alors que le cortège parisien de la manifestation intersyndicale contre la loi travail finissait place de la République, Laurent Theron, père de deux enfants, 46 ans, secrétaire médical à l’Hospitalisation A Domicile (HAD) de l’unité Albert Chennevier de Créteil (94), syndiqué au syndicat SUD Santé Sociaux de l’AP/HP, a vraisemblablement reçu au visage un morceau d’une grenade lancée par les forces de l’ordre.
Assises nationales des Services publics
salle des fêtes de la mairie de Montreuil
Construire la riposte sociale
Alors qu’un tiers des inscrit-es se sont abstenu-es ou ont voté blanc ou nul, nouvelle illustration de la « crise politique », Emmanuel Macron a été élu président de la république avec une large avance devant la candidate du FN.
Debout contre les violences faites aux femmes
Rencontre publique avec Albert Woodfox et Robert King
Discrimination raciale et prisons aux Etats-Unis
Les utopiques n° 5 - juin 2017
Le numéro 5 est disponible. Pour celles et ceux qui avaient eu la très bonne idée de s’abonner dès le numéro 1, il faut se réabonner... Même chose pour les structures qui avaient souscrit des abonnements groupés à ce moment là. C’est possible en envoyant un chèque, c’est possible aussi via le site www.lesutopiques.org
Massacres de mai 67 en Guadeloupe
Marche pour la vérité, la justice et les réparations
Justice pour Edouard
Rassemblons-nous, tous unis, devant la gare Saint-Lazare pour rendre hommage et demander justice pour notre camarade Edouard, victime de la répression syndicale !
Cadeaux fiscaux de Macron : action au LVMH de Saint Germain
Samedi 20 mai, 50 militant·e·s d’Attac, du DAL et du collectif « Nos droits contre leurs privilèges » ont mené une action symbolique devant la boutique LVMH de Saint-Germain pour alerter sur le danger des mesures fiscales annoncées par le nouveau Président de la République Emmanuel Macron et l’absence de mesures sociales.