MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 27 mai

Réflexions


Réforme des retraites, nos points de suspicion
Voici la brochure réalisée par Solidaires. Elle fait le point sur la question en l’état actuel de nos connaissances sur le projet gouvernemental.
Gilets jaunes : un mouvement social
Le mouvement des Gilets jaunes est incontestablement un mouvement social. Débuté le 17 novembre, il s’est articulé autour de deux principales modalités d’action : les barrages sur les ronds-points et les manifestations le samedi, avec une forte propension à l’action directe.
Augmentez nos salaires !
Campagne salaires de Solidaires
Le traitement judiciaire du mouvement des Gilets Jaunes : un droit d’exception ?
Au quatrième mois de mobilisation du mouvement des Gilets Jaunes, les avocats intervenant aux côtés des manifestants, en garde à vue ou dans les prétoires, peuvent légitimement se poser la question.
Argumentaire du SAF à disposition des salarié-es, défenseur-euses syndicaux et avocat-es contre le plafonnement des indemnités prud’homales prévu par le nouvel article L. 1235-3
Plafonnement des indemnités et Greffe des Conseils de prud’hommes, le Gouvernement s’acharne contre les salariés et les juges, mais ils résistent.
Raphaël Kempf : « L’action politique est de plus en plus criminalisée »
Yeux crevés, mains arrachées par de la TNT, retraitée décédée des suites d’une grenade lacrymogène tirée en pleine tête, photographes matraqués, journalistes blessés au FlashBall, manifestants passés à tabac : les plaintes, prises en charge par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), se multiplient depuis la naissance du mouvement des gilets jaunes, dans les rues contre la vie chère et le « président des riches ».
Guide Solidaires "Agir syndicalement contre les violences sexistes et sexuelles au travail"
Ce guide vise à donner des outils pour combattre syndicalement ces violences. Il ne prétend pas répondre à toutes les situations, mais il s’inscrit dans notre volonté d’articuler les luttes : celles contre les violences sexistes et celles contre les inégalités au travail.
Sorti d’usines
La définition que donne le Larousse du terme « perruque » nous permet d’entrer directement dans le vif du sujet : « Fraude de l’ouvrier qui, détournant quelque matière appartenant à son employeur, la détourne à son profit. » Cette pratique transgressive consiste donc à utiliser matériaux et outils sur le lieu de travail, pendant le temps de travail, dans le but de fabriquer un objet en dehors de la production de l’entreprise. Formellement interdite, parfois tolérée, la perruque exprime le savoir-faire des ouvrier·es astreint·es le plus souvent à des tâches répétitives et monotones. Entre tolérance et clandestinité, entre vol et dû, entre labeur et loisir, entre habitudes et transgressions, entre individualité et appartenance au groupe, la perruque est tout cela à la fois.
Non, monsieur le Pape, l’homosexualité n’est pas une pathologie
SOS homophobie condamne les propos du Pape sur l’homosexualité et rappelle que l’homosexualité n’est pas une maladie.
Annick Coupé : « Le syndicalisme est un outil irremplaçable »
Il y a différents types de syndicalisme et il faut assumer ces différences ; en tout cas, je continue de penser que le syndicalisme est un outil irremplaçable : il va donc falloir trouver un moyen de faire vivre un syndicalisme qui ne parle pas à la place des salariés, qui est à leur écoute et prend en compte la situation de travail.
Mai Masri : « Sans la caméra, les faits n’existent plus »
C’est donc, à l’heure où Gaza n’en finit pas de compter ses morts, de neuvième art et de résistance à l’occupation dont nous parlons : un art visant à « prendre le contrôle de la narration » face aux récits en place ; un combat que les Palestiniennes investissent chaque jour un peu plus.
Depuis quelques jours la polémique enfle sur le système de non-droit mis en place par Macron à l’Elysée.
Une fois de plus nous voyons que ceux et celles qui détruisent les droits sociaux se pensent au dessus des lois. Certainement au nom de « l’exemplarité ».
Les inégalités expliquées par les jeunes
Les jeunes ont du talent pour créer des outils visuels pour défendre l’égalité. Zoom sur une sélection de vidéos et d’affiches réalisées dans le cadre de notre concours annuel de création visuelle : le Prix « Jeunesse pour l’égalité ».
En vacances, on peut bronzer idiot, pas idiot ou les deux.
On peut lire du sérieux, du moins sérieux, des deux ou de l’entre-deux. On peut oublier la lutte des classes, ou y penser autrement.
Rapport annuel de la Via Campesina 2017
Ce rapport annuel 2017 est une sélection des luttes ayant eu lieu au cours de l’année pour renforcer le mouvement international. Il reprend aussi les délibérations et conclusions de la VIIe Conférence internationale de La Via Campesina qui a eu lieu du 16 au 24 Juillet 2017.

Rendez-vous

7 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
17 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

Le 28 mai en Argentine : pour le droit des femmes à l’avortement, libre, public et gratuit
Les forces réactionnaires sont à l’offensive partout dans le monde. Comme toujours, les femmes font partie des populations les plus visées par les remises en cause des droits.
Grève mondiale pour le climat
Chaque jour qui passe sans réponse face à l’urgence renforce notre détermination à mener la bataille du siècle !
ATTENTION aux médias d’extrême droite !!!
Fiche éditée par le groupe de travail "Ripostes syndicales contre l’extrême droite" de l’Union syndicale Solidaires.
Soirée pour les prisonnier-es et exilé-es basques à Solidaires
avec au programme : la question des prisonniers dans le processus de paix, de la difficile sortie de prison et de l’aide apportée, et aussi sur le syndicalisme au Pays Basque et la question des prisonnier-es.
La RETRAITE à points : plus ça va, moins ça va...
De petites phrases en annonces fracassantes, messieurs Macron, Philippe et Delevoye (le Haut-commissaire aux retraites) sortent du bois. Il est clair maintenant que leur système ne sera ni « universel », ni « transparent », ni « simple », ni « équitable ». Il aura une fonction essentielle et universelle : nous faire travailler plus longtemps et gagner moins à la retraite.