Syndicat ASSO


MENU
Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestations Réflexions Retour sur... Syndicalisme Travail   mercredi 13 décembre

Syndicat ASSO

  

En quelques décennies, le secteur associatif, qui était fondé sur un engagement bénévole, est devenu un milieu professionnel aux salarié.e.s nombreux.ses et qualifié.e.s. En France, on estime à 1,8 million le nombre de personnes qu’il emploie dans différents secteurs (santé, social, international, culture, éducation populaire, sport, etc.). Il s’agit d’un secteur très atomisé, où nombre de salarié.e.s se trouvent seul.e.s dans de très petites structures : plus de 80 % des associations emploient moins de 10 salarié.e.s.

La culture du secteur associatif trouve ses racines dans des engagements personnels et militants. Cela conduit à des questionnements autour du statut du salarié, de ses limites face à des employeurs bénévoles qui n’assument pas toujours leurs responsabilités et confondent souvent leur disponibilité à toute épreuve en tant que militant avec l’engagement de leurs salarié.e.s.

Cette situation aboutit à des dérives dans l’application du droit du travail. Le salarié, qui partage et porte souvent l’objet social de la structure qui l’emploie, fait difficilement valoir ses droits et a du mal à en parler. Il en arrive même souvent à remettre en cause la légitimité de ses questionnements.

Par ailleurs, les plans d’austérité actuels frappent de plein fouet l’emploi dans les associations. A chaque restriction budgétaire, notre secteur est touché par des “plans sociaux invisibles”. Et il est depuis une vingtaine d’années un laboratoire de contrats précaires.

ASSO est une organisation syndicale qui répond à la spécificité du secteur associatif. Elle milite pour l’amélioration des droits et des conditions de travail des salarié.e.s du secteur associatif. Elle porte des revendications sur les salaires, le temps de travail, la définition des métiers, les contrats de travail, les déplacements, etc. Elle mène enfin des réflexions sur la multiplication des contrats et des situations précaires dans le secteur associatif.

Les associations employeuses sont pour la plupart dépourvues de représentation du personnel ou de présence syndicale. Par ailleurs, près de 30% des salarié.e.s associatifs ne sont pas couverts par une convention collective (contre 8% dans le secteur privé marchand).

Cet isolement contribue à faire oublier aux employeurs, voire à nous salarié.e.s, que les associations employeuses sont régies par le Code du Travail !


Dernières publications


Lettre ouverte du Syndicat ASSO au Mouvement Associatif au sujet des contrats aidés
Courrier ASSO Solidaires pour que les revendications des salarié-es associatifs soient prises en compte.
Fin des contrats aidés
Le gouvernement vient d’annoncer une baisse drastique des contrats aidés qui vont passer de 459 000 contrats signés en 2016 à 310 000 en 2017 avec des conséquences sociales et humaines dramatiques.
Première victoire chez EELV
l’inspection du travail invalide les licenciements pour motif économique
Lancement d’une cartocrise sur les contrats aidés
Le gouvernement vient d’annoncer une baisse drastique des contrats aidés qui vont passer de 459 000 contrats signés en 2016 à 310 000 en 2017 avec des conséquences sociales et humaines dramatiques. Pour 2018, c’est pire encore, on parle de 200 000 contrats aidés seulement. Aujourd’hui 130 000 salarié.e.s associatifs sont en contrats aidés, leurs emplois sont tous menacés quand ils n’existent d’ores et déjà plus.
Quelles ripostes face à la suppression des contrats aidés
Le syndicat ASSO Solidaires organise une réunion publique apéro/repas partagé autour de l’annonce brutale de la baisse des contrats aidés et le gel/suppression des contrats depuis le 1er août 2017. Venez nombreuses et nombreux pour organiser une riposte salariale face à ce plan de licenciement massif qui ne dit pas son nom. Mêmes engagés, mêmes militants, nous avons des droits !
EELV licencie les 2/3 de ses salarié.e.s en plein été malgré un budget excédentaire record en 2016 !
A la lecture de ces documents, on comprend mieux pourquoi Monsieur Thierry Brochot, Trésorier du parti écologiste, n’a pas souhaité communiquer les éléments financiers plus tôt. Les comptes du parti sont, à l’heure actuelle, parfaitement sains : le parti a réalisé en 2016 un excédent budgétaire record de 2 438 139 millions d’euros (en cumulant échelons régionaux et national) dont 574 599€ pour l’échelon national qui emploie les salarié.e.s licencié.e.s. De facto, il n’y a aucune difficulté financière urgente : EELV national dispose de la coquette somme de 2 863 985 millions d’euros en trésorerie, qui lui permettrait largement de régler les salaires des employé.e.s encore plusieurs mois.
Fin des contrats aidés : Vers un plan social de grande ampleur dans le secteur associatif
Solidaires-ASSO a lu avec stupéfaction les déclarations du 31 juillet 2017de Murielle Pénicaud sur l’inefficacité des emplois aidés. Alors que 60 % des recrutements en contrat aidé dans le secteur non-marchand n’auraient pas lieu sans l’aide de l’État, on peut se demander si la ministre du travail est en train d’annoncer un plan social de grande ampleur pour les travailleurs du secteur associatif ?
EELV un patron comme un autre ?
Le syndicat ASSO SOLIDAIRES, membre de l’Union Syndicale Solidaires a été sollicité par les salarié.e.s d’EELV dans le cadre d’un « licenciement collectif pour motif économique ».
Le service civique, circulez, il n’y a rien à voir ! Vraiment ?
Lettre ouverte du syndicat Asso à Yannick Blanc, président de l’Agence Française du Service Civique
Monsieur Blanc vous avez déclaré : « On ne va pas recruter une armée de contrôleurs, nous n’en avons pas les moyens. Il ne faut pas bureaucratiser le (...)
Lettre ouverte a nos partenaires « ess » et aux conseillers regionaux
Nous, salarié.es de l’Atelier, Centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire et Organisme Associé du Conseil régional Île-de-France, (...)
En cette rentrée, réveillons-nous !
Cet été, nos responsables politiques nous ont préparé de jolis sujets de rentrée : adoption de la loi Travail, projet de loi Egalité et Citoyenneté, (...)

Infos Pratiques



144 Boulevard de la Villette 75019 Paris
Contact : 01 58 39 30 20

Email : contact@syndicat-asso.fr

Voir le site

Voir le Facebook

Permanences


()