ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mercredi 30 septembre

Permanence « Conditions de travail et santé »


Accueil gratuit, anonyme, sans rendez-vous. Merci de vous présenter à l’accueil à 19h15 au plus tard

Pour vous, ce sont peut-être au contraire des conditions de travail intenables, dangereuses, injustes, sous pression, des violences, du harcèlement, des problèmes de santé (accident du travail, maladies liées au travail...), la précarité et l’incertitude du lendemain (contrat précaire, management brutal, menaces, licenciement abusif...)...

Vous voulez trouver des conseils, des outils pour vous défendre, des idées pour vous en sortir... si d’autres collègues sont concernés-es, venez ensemble : à plusieurs on est plus forts

La permanence conditions de travail et santé est ouverte à tou-te-s, travailleuses et travailleurs de tous statuts (CDI, CDD, fonctionnaires, apprenti-e-s, stagiaires, intérimaires, sous-traitants, intermittent-e-s, chômeur-e-s, indépendant-e-s...)

Pour

  • Permettre à chacun-e de parler de ce qui se passe au travail, de connaître ses droits, de trouver de l’aide
  • Partager des expériences, des techniques, des connaissances et des pratiques.
  • Retrouver la capacité d’agir, ne pas rester isolé, rejoindre un collectif.
  • Construire des réponses ensemble, organiser une résistance collective à des conditions de travail qui rendent malade.
  • Une surcharge de travail, des objectifs impossibles, la pression du temps, la pression du résultat...
  • L’impossibilité de changer les délais fixés, d’augmenter les moyens, de bien faire le travail selon les règles du métier...
  • Une surveillance permanente, une pression pour ne pas déclarer les accidents du travail, ne pas déclarer les heures supplémentaires, ne pas dire les problèmes...
  • Des travaux dangereux, des produits chimiques toxiques, des charges trop lourdes, des tâches répétitives sous cadence, des travaux de nuit injustifiés...
     

Permanence conditions de travail et santé ouverte aux travailleuses et travailleurs de tous statuts le premier vendredi et troisième lundi de chaque mois de 17h30 à 19h15 à la Bourse du travail de Paris
 

Permanence initiée par des membres du Collectif pour la santé des travailleuses et travailleurs issu de l’appel de janvier 2015
« Pour ne plus perdre sa vie à la gagner » http://neplusperdresaviealagagner.org
 
Contact mail : permanence@neplusperdresaviealagagner.org


Documents à télécharger > permanence Conditions de travail et santé

Actualités

« Séparatisme » : nous refusons une loi de stigmatisation, de division et une nouvelle attaque des principes de laïcité
Le ministère de l’intérieur, celui de la citoyenneté et l’Elysée ont annoncé préparer une loi sur le « séparatisme » présentée à l’automne pour un vote devant intervenir au début de l’année 2021. Nos organisations souhaitent ici le dire ensemble et avec force : nous ne laisserons pas ainsi diviser, fracturer la société française et plus particulièrement les classes populaires par une nouvelle campagne islamophobe de stigmatisation des populations musulmanes ou perçues comme telles qui sont systématiquement visées dans les propos des ministres et au plus haut sommet de l’État.
Les 25 et 26 septembre : Partout dans l’action pour le climat et l’emploi
Parce que la fin du monde et la fin du mois sont un même combat, parce que faceaux destructions d’emplois et à l’urgence écologique nous refusons d’opposer justice sociale et environnementale
La Marche Nationale des Sans Papiers, c’est parti !
La marche nationale des Sans Papiers s’est élancée le samedi 19 septembre de Marseille et de Montpellier pour rejoindre Paris et l’Elysée le 17 octobre. Des centaines de personnes accompagnent les sans papiers qui marcheront pendant un mois pour demander la régularisation de tou-tes les sans papiers, un logement pour tou-tes et la fermeture des centres de rétention administrative.
Journée nationale de grève et manifestation
Le monde d’avant et ses inégalités abyssales, ses ravages sociaux et environnementaux, son chômage de masse, ses attaques contre les plus pauvres, les services publics et les libertés politiques : ce monde est plus que jamais d’actualité même et ce, s’il a failli comme jamais. Le monde des affaires et le grand patronat, premiers soutiens de Macron, n’ont en effet aucun intérêt à ce qu’il en soit autrement !
C’est à nouveau le temps de la lutte !
Après la période de confinement qui nous a arrêté-es dans nos mobilisations, c’est à nouveau le temps des luttes. La période du COVID et la crise sociale qu’elle provoque n’aura été pour le capitalisme qu’une nouvelle opportunité pour exploiter les salarié-es, détruire leurs acquis sociaux et accroître ses profits.

Facebook


Twitter