ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      dimanche 31 mai

Loi Égalité et Citoyenneté au Sénat


Le projet de Loi Égalité Citoyenneté qui vient en discussion au Sénat début octobre, notamment son titre II nous alertent sur de nombreuses attaques contre les droits des mal-logés, des locataires HLM et des habitants des quartiers populaires :

  • Atteinte à la loi DALO en réduisant sa portée ;
  • Menaces renforcées dans les attributions HLM au détriment des mal logés ;
  • Besoins et droits sociaux des habitants des quartiers populaires mal ou pas pris en
    compte dans les projets urbains et de programmation de l’habitat, en particulier dans les opérations de rénovation urbaine,
  • Dérégulation et hausse des loyers HLM, vente facilitées, marchandisation des HLM renforcée ;
  • Droit au maintien dans les lieux des locataires HLM fragilisé et expulsions facilitées,
  • La loi SRU (obligation de 25% de logements sociaux) neutralisée
  • Censure de mesures en faveur des gens du voyage ...

C’EST POURQUOI NOUS APPELONS À UNE MOBILISATION : Mardi 4 octobre 17h Fontaine St Michel marche vers le Sénat, puis rassemblement devant le Sénat
POUR :

  • Le rétablissement des droits censurés par la commission du Sénat, et l’abandon des mesures régressives
  • La consultation réelle des habitants lors d’opération de rénovation urbaine et amélioration et respect de leur droit au relogement
  • La garantie d’une justice sociale dans les attributions HLM
  • La baisse des loyers et augmentation des APL,
  • L’arrêt immédiat des expulsions et la garantie du relogement,
  • Le respect du droit à un logement de qualité pour tous et toutes, et la garantie des investissements publics et législatifs,
  • L’abrogation de la loi travail.

https://www.solidaires.org/Loi-Egal...

Actualités

Déconfinement phase 2 : presque tous les droits sauf celui de manifester !
Nous exigeons le rétablissement immédiat du droit de manifester et mettrons tout en œuvre pour qu’en tous lieux puissent s’exercer nos droits sociaux et nos libertés publiques pour une véritable démocratie sociale.
STOP covid - STOP libertés publiques
Le Parlement a adopté l’application Stop Covid censée identifier les personnes côtoyées par un malade du Covid 19. Sa lancée est prévue début juin. Le gouvernement le jure, l’application n’aura pas vocation à perdurer au-delà de la pandémie, l’Etat ne se transformera pas en Etat policier pour autant, ce n’est qu’un outil..
Le préfet de police de Paris interdit la manifestation des sans-papiers prévue ce samedi 30 mai à Paris
Les collectifs de sans-papiers et les organisations qui les soutiennent, soit plus de 180 associations, syndicats, groupes locaux… ont annoncé leur intention de manifester ce samedi 30 mai en raison de l’urgence de la situation sanitaire, sociale, économique que vivent les sans-papiers.
Plus Jamais ça : 34 mesures pour un plan de sortie de crise
Mardi 26 mai, 20 organisations associatives et syndicales publient un plan de sortie de crise. Dans un document détaillé de 24 pages, les organisations signataires défendent 34 mesures pour répondre de concert aux enjeux sanitaires, sociaux, économiques et écologiques auxquels font face nos sociétés.
Manifester est un droit fondamental. Il doit être défendu
Depuis le 11 mai, le couple exécutif a décidé de réprimer toute forme de protestation publique. En dépit du respect des gestes barrières, il mobilise les forces de l’ordre pour bloquer et verbaliser une chaine humaine à l’Ile-Saint-Denis (93) contre des violences racistes commises par des policiers, un cortège syndical de voitures à Marseille pour l’emploi et les services publics, des rassemblements ponctuels de « gilets jaunes », des protestations des personnels infirmiers et de médecins devant des hôpitaux.

Facebook


Twitter