MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 26 avril

Instance représentative du personnel

Tous unis contre la violence patronale
À la veille de dossiers importants (passage des EPIC SNCF en Sociétés Anonymes, transfert des cheminots, casse du statut des fonctionnaires, privatisation des entreprises publiques, retraite par points), les syndicalistes SUD-Rail (Solidaires) porteurs d’un projet de progrès social, représentent, avec toutes celles et tous ceux qui s’opposent, une menace pour les profits de celles et ceux qui dirigent.
Soirée débat festive pour la sortie du livre "Découvrir Solidaires, l’union syndicale"
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’Union syndicale Solidaires sans jamais oser le demander !
Mise en place des CSE, ou comment affaiblir la capacité de résistance des salarié-es
Les ordonnances Macron de 2017 ont continué l’entreprise de destruction du droit du travail initiées par les lois Sapin, Rebsamen et El Khomri entre 2013 et 2016. Au-delà des instruments de précarisation des contrats de travail et d’affaiblissement des statuts collectifs par l’inversement de la hiérarchie des normes, le but de ses lois était également de réduire la représentation des salariéEs et leur capacité de résistance. Pour cela, les CSE sont créés avec des moyens restreints, pour enterrer les instances comme les CHSCT et les délégués du Personnel. Les impacts de ces CSE sur les salariéEs seront énormes et multiples.
Accidents mortels à répétition : quand l’agro-industrie joue avec la vie de ses techniciens cordistes
Quentin Zaroui-Bruat en juin 2017, Arthur Bertelli et Vincent Dequin en mars 2012. Ces trois jeunes cordistes, des techniciens qui effectuent des travaux en hauteur, sont tous trois morts ensevelis dans les silos du géant du sucre Cristal Union.
Mobilisation 2018 à la BnF : poursuivons la lutte ! Grève samedi 16 juin à la BnF !
Malgré trois journées de grève nationale très suivies à la BnF et une grève locale réussie samedi 26 mai pendant le festival « BnF parlante », la direction de la BnF continue de faire la sourde oreille à nos revendications.
Second Etats généraux de la santé des travailleuses et travailleurs
Le collectif « Ne plus perdre sa vie à la gagner » face à la disparition d’un certain nombre d’outils (dont le CHSCT) souhaite lancer des initiatives autour de la santé et des conditions de travail et enclencher des actions et campagnes collectives.
Théo Roumier : « On a les moyens de défaire Macron »
« Le syndicalisme, c’est d’abord la construction d’un collectif de travailleurs et de travailleuses qui pense et qui agit pour son émancipation.
Réforme du travail en Belgique : entre espoirs et impasses
En Belgique aussi, 2016 fut l’année de la lutte contre une loi travail, qui prit le nom du ministre Peeters. Dans cet article, Gérald Renier revient sur les actions entreprises par le mouvement syndical et sur l’expérience de « l’Union des bloqueurs et des bloqueuses ».
Référendum d’entreprise : l’avenir d’une illusion
Le titre de cet article emprunte à celui du livre de Freud consacré au fait religieux, tant le référendum d’entreprise, tel que conçu constitue, non seulement un mirage de démocratie, mais s’avère mortifère pour les travailleurs et les travailleuses. Son essor depuis une dizaine d’années marque une révolution dans le système de relations sociales français, basé historiquement sur la confrontation des points de vue entre employeurs et salariés.
 

Rendez-vous

27 avril / 14h / à la Bourse du travail de Paris
Meeting « Pour la régularisation et la justice sociale en Europe »
Meeting organisé par la CISPM et la Marche des Solidarités avec la présence de représentant.es d’Allemagne, de Belgique, d’Espagne et d’Italie.
1er mai /
Journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur-euse-s !
Le 1er mai est une journée d’action et de mobilisation internationale pour les droits des travailleur-se-s, le progrès social, la paix et la solidarité. Dans la continuité des nombreuses luttes menées, il s’agit de poursuivre et amplifier les batailles pour que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le patronat.
3 mai / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
9 mai /
Pour la fonction publique, amplifions la mobilisation !
Depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, elles constatent que le pouvoir exécutif poursuit une politique néfaste pour la population, pour les missions publiques et pour les agent-e-s.
11 mai / 9h30 / Bourse du Travail de Paris
Rencontre nationale contre la criminalisation des luttes
À l’initiative de : Comité Adama Traoré, ATTAC, Solidaires, Front de Mères, Collectif « Tous Migrants », Désarmons Les !, Confédération Paysanne, Réseau « Sortir du Nucléaire », des participant-e-s à la lutte de Bure, et d’autres...

Facebook


Twitter



Rassemblement unitaire devant le siège de VIVARTE