MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mercredi 23 janvier

Réflexions

La loi SNCF affaiblira le chemin de fer, jugent les ONG écologistes
À grande vitesse, le gouvernement a fait adopter son « nouveau pacte ferroviaire ». La loi ne garantit pas l’avenir de ce mode de transport et ne l’inscrit pas dans une politique globale des mobilités, regrettent les écologistes.
C’est tous les jours le 8 mars contre les violences faites aux femmes
Pour SOLIDAIRES groupe RATP, le travail contre les violences sexistes est associé à notre engagement féministe. Au-delà de la défense des salariées victimes de ces agressions et harcèlements, notre engagement se comprend comme le refus de cette tolérance sociale qui va des inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes aux agressions sexistes, et sexuelles. Pour contrer ce qui relève d’une société encore sous domination masculine, il est indispensable d’agir.
La désobéissance civile, un outil pour faire avancer les revendications altermondialistes
La désobéissance civile n’était pas dans les pratiques d’Attac à l’origine mais fait maintenant partie intégrante de ses actions. Pourquoi ?
Délinquants solidaires
De nombreux habitants et habitantes de la vallée de la Roya, au nord-est de Nice, accueillent et soutiennent des personnes migrantes qui traversent leur région. L’acharnement est tel que les médias s’en sont faits l’écho. Mais il y a bien d’autres situations similaires, sur tout le territoire. Le collectif Délinquants Solidaires1dénonce les actes répétés d’intimidation et de répression à l’encontre des personnes migrantes et de celles et ceux qui agissent en solidarité.
Mathilde Larrère : « Il y a deux Républiques ! »
Quelle Révolution, quelle République et quelle Histoire ?
Secret des affaires : 14 parlementaires décideront jeudi de l’avenir de nos libertés
Ce jeudi 24 mai aura lieu la Commission Mixte Paritaire sur la proposition de loi sur le secret des affaires portée par le député Raphaël Gauvain pour transposer en France la directive européenne. Une coalition de 52 organisations et 23 SDJ a saisi Emmanuel Macron le 16 avril dernier, considérant que cette proposition de loi remettait en cause nos principes républicains et portant une exigence : préciser que le secret des affaires s’applique aux seuls acteurs économiques concurrentiels. La pétition reprenant cette demande a été signée par plus de 550 000 citoyennes et citoyens puis déposée à l’Élysée. Après le déploiement spectaculaire d’une banderole géante devant l’Assemblée Nationale le 15 mai dernier, les cabinets de l’Elysée et Matignon ont enfin reçu la coalition le 18 mai.
Comité Adama : « On va se battre ensemble »
« Le système mise sur notre essoufflement : il espère, en nous réprimant, qu’on ne tiendra jamais sur la durée. Plus on nous réprime, plus on redoublera d’efforts. »
Théo Roumier : « On a les moyens de défaire Macron »
« Le syndicalisme, c’est d’abord la construction d’un collectif de travailleurs et de travailleuses qui pense et qui agit pour son émancipation.
Réforme du travail en Belgique : entre espoirs et impasses
En Belgique aussi, 2016 fut l’année de la lutte contre une loi travail, qui prit le nom du ministre Peeters. Dans cet article, Gérald Renier revient sur les actions entreprises par le mouvement syndical et sur l’expérience de « l’Union des bloqueurs et des bloqueuses ».
Référendum d’entreprise : l’avenir d’une illusion
Le titre de cet article emprunte à celui du livre de Freud consacré au fait religieux, tant le référendum d’entreprise, tel que conçu constitue, non seulement un mirage de démocratie, mais s’avère mortifère pour les travailleurs et les travailleuses. Son essor depuis une dizaine d’années marque une révolution dans le système de relations sociales français, basé historiquement sur la confrontation des points de vue entre employeurs et salariés.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210

Rendez-vous

24 janvier /
Contre le fascisme, solidarité avec le peuple brésilien
L’élection de Bolsanaro à la présidence du Brésil est lourde de menaces. Le fascisme, la dictature militaire ne sont pas tombées aux oubliettes de l’histoire ! Mais l’extrême violence envers les femmes, les pauvres, les LGBTQI, la population noire, les sans-logis ou les sans-terre est bien antérieure. Tout comme les énormes inégalités et injustices sociales qui règnent dans ce pays.
29 janvier / 18h30 / 31 rue de la Grange-aux-Belles
Soirée débat festive pour la sortie du livre "Découvrir Solidaires, l’union syndicale"
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’Union syndicale Solidaires sans jamais oser le demander !
1er février / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
2 février /
Mobilisation contre le projet de réforme de la justice des enfants
Le gouvernement enterre la justice des mineur-e-s : réagissons !
6 février / 18h / 31 rue de la Grange-aux-Belles
Sorti d’usines
Robert Kosmann présentera son livre et des œuvres réalisées en "perruque". La définition que donne le Larousse du terme « perruque » nous permet d’entrer directement dans le vif du sujet : « Fraude de l’ouvrier qui, détournant quelque matière appartenant à son employeur, la détourne à son profit. » Cette pratique transgressive consiste donc à utiliser matériaux et outils sur le lieu de travail, pendant le temps de travail, dans le but de fabriquer un objet en dehors de la production de l’entreprise.

Facebook


Twitter



Manifestation nationale du travail social, médico-social et sanitaire