MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 15 décembre

Salon du livre antifasciste

  

Résistances aux droites extrêmes et à l’extrême droite

Programme du Salon du livre antifasciste

  • 11h00 : Culture, histoire et idéologie d’extrême droite - débat animé par Evelyne Bechtold-Rognon de l’Institut de recherche FSU, avec les historiens William Blanc et Jean-Paul Gautier
  • 12h30 : repas par l’association Les Tabliers Volants & projection du film « Punishment Park » de Peter Watkins (1971) présenté par le CEFI-Solidaires et par l’association Hors-Circuit
  • 14h00 : La campagne intersyndicale Uni-e-s contre l’extrême-droite - débat animé par VISA avec des représentant-es de la CGT, de la FSU, et de Solidaires
  • 16h00 : documentaire sur la manifestation antifasciste unitaire du 14 juillet 1935 (20 minutes) présenté par Jérome Beauvisage, de l’IHS-CGT
  • 16h30 : représentation de la pièce de théâtre « Inconnu à cette adresse » par Thierry Rousselet et Fabrice Caurier, ‌d’après le roman de Kathrine Kressmann Taylor (1938)
  • 17h30 : Le FN à la conquête du pouvoir - débat animé par VISA avec Annick Coupé (pour la campagne unitaire Nos droits contre leurs privilèges), Maïa Drouard (sociologue), et sous réserve Farid Boudjellal (co-auteur notamment de la BD « La Présidente »)
  • 19h : Fanfare Invisible

Des stands sont prévus pour les syndicats et les éditeurs, les associations et les collectifs antiracistes et antifascistes. Seront proposés un espace librairie et un espace DVD.

Il y aura également des expositions d’affiches antifascistes et antiracistes, un atelier sérigraphie animé par des graphistes, un espace jeux/lectures pour les enfants, un atelier graff animé par Zakeone Azad et One Manyak.

Par ailleurs, un temps d’expression est prévu pour l’association La Parole errante demain et pour le collectif antifasciste de Montreuil.

Les repas bio et à prix libre seront assurés par les Tabliers volants et un bar sera disponible.

La journée se terminera par un apéro-concert avec les ami-es de La Fanfare Invisible.


Rendez-vous

17 décembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
18 décembre /
Journée Internationale des Migrant-es
Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
4 janvier / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

On veut pouvoir vivre
Les annonces de Macron ne répondent ni à l’urgence sociale ni à l’injustice fiscale ou aux mobilisations des jeunes. Pire encore : une partie de ce qui est dit par le gouvernement sera payé sur nos impôts pendant que les riches s’en sortent tranquillement.
Journée nationale de mobilisation contre le projet de loi Justice
Contre la casse du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous » Continuons la mobilisation partout en France !
Macron reçoit les "partenaires sociaux" : Solidaires n’ira pas !
A 19h30 dimanche soir, l’Union syndicale Solidaires a reçu une invitation du Président de la République nous conviant « à une réunion avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales en présence du Premier Ministre et des membres du Gouvernement », annoncée à grands renforts de publicité, demain matin, lundi 10 décembre.
Noël aura-t-il lieu cette année ?
L’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes a vu une participation aussi forte que celle de la semaine dernière. Tout cela malgré les jours précédents où tout aura été fait pour discréditer et décourager cette participation.
Marches pour le climat
Malgré les dizaines de tribunes, d’appels publiées, le changement de trajectoire nécessaire à une lutte efficace n’a pas encore eu lieu. Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.